Collioure Parcé Frères

Le Collioure Parcé Frères,

vin désir ou vin plaisir

Le Collioure  vient d’être mis en bouteille
et correspond à ce que nous attendions de lui :
non pas un vin de concours, médaillé, au cépage éclatant,
non rien de tout cela chez lui,
mais plutôt un vin  désir qui ne se suffit pas à lui-même
qui appelle autre chose à commencer par lui-même .
Plus qu’un vin plaisir finalement
énorme, repu et suffisant,
un vin modeste qui ne sait se justifier à lui seul
par son cépage, son ramage et son plumage.
Vin d’une histoire qui n’est pas seulement la nôtre,
d’une histoire partagée, acceptée,
vin reçu,  main tendue,
ouverte, à saisir,à prendre
vin qui se donne et se perd,
vin envie de vivre et d’aimer la vie,
la vie de notre terre, terre de peu de terre
avec beaucoup de mer.
Vin de fruit et vin de chair, chair de la mer,
poisson juste grillé, à peine doré,
ce vin qui tient dans le creux de la main
comme le souffle de la vie si fragile et si fort à la fois
peu soucieux du paraître
mais qui a la vie au centre de son être.
Vin bourguignon qui accepterait d’être
l’enfant d’une multitude de parcelles et de cépages
et dont malicieusement nous  aimerions vous demander
avec,  pour les plus malins
quelques caisses en guise de récompense,
s’il est question de pourcentage de cépages
quels ils sont et ne sont pas
pour conclure de toutes les façons
qu’on s’en fout
et que seul compte pour un flacon
d’être vide parcequ’il est bon.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s